[.. KronikS > ExperimentalMusic

  GARY LUCAS  «Street of lost brothers»
2000 _ Tzadik (radical jewish culture 7145)

Signé sur la division Radical Jewish culture (en hommage à la culture et l’héritage musicale juif), Le deuxième opus du guitariste Gary Lucas est absolument bluffant !! et dire que je l’ai aimé serait minimiser le plaisir que j’ai pris au multiple écoutes de « street of lost brothers ». ce skeud’ est une bombe !! mise à part les chansons traditionnelles de musique juive « Yigdal » (featuring Zorn au saxo) ou encore « the tel aviv… » (avec foule en transe à l’appui), ce disque est surtout un travail solo de Gary avec sa guitare. Il n’est guère étonnant de savoir que celui ci fut le père spirituel de Jeff Buckley (ils ont fait plusieurs disques ensemble), car Gary Lucas est un semi-dieu de la gratte ! si vous ne me croyez pas, jetez une oreille sur les titres fabuleux que sont « the opener of the way », « it’s like a wheel » (avec expérimentation de larsen et de pédales à l’appui) ou « let my people go » (avec un jeu à la steel guitar complètement monstrueux). Ce qui est incroyable avec ce disque, c’est que Gary Lucas joue souvent à une vitesse démente, et arrive à instaurer des ambiances différentes selon les morceaux, en étant quasiment tout seul à chaque fois (8 titres sur 12 sont joué en solo soit en studio, soit en public). « street of lost brothers » est un opus fabuleux, qui est une grande leçon de guitare et d’inspiration. Excellent !

Punk sportif


\\ Playlist

12 titres

\\ Le Conseil Pepper Zone

1. the opener of the way
2. it's like a wheel


http://www.tzadik.com


>> retour <<